@xé libre > Côté Jardin >


Commenter, partager, conserver... :        Commenter     Flux RSS Envoyer Imprimer     Réduire le texte   Agrandir le texte     Partager sur Facebook   Partager sur MySpace !      

Immagini dal Pianeta Terra :
Wim Wenders photographe

 

 

Le cinéaste allemand Wim Wenders présente une de ses photographies exposées à Rome, le 13 juillet 2006 (© AFP - Tiziana Fabi)


Cet été, le cinéaste Wim Wenders expose ses photographies à Rome, dans les Ecuries du Palais du Quirinal. Ces Images de la planète Terre, captées au gré de ses tournages, font écho au cinéma humaniste et désenchanté du réalisateur allemand.
 
L'exposition Immagini dal Pianeta Terra regroupe une soixantaine de photographies prises par Wim Wenders entre 1983 et les années 2000. Du Midwest à l'Australie, en passant par Cuba, New York, Israël ou le Japon, les hommes y figurent parfois, mais pas toujours. Pourtant, une chose est sûre : chaque paysage y est profondément humain.

Pour Wenders, chaque lieu à une mémoire et mérite que l'on aille au-delà de ses apparences. Avec un goût particulier pour les cadrages panoramiques de 4 ou 5 mètres de long (sans doute une déformation de cinéaste), Wenders propose des clichés à la composition assez simple. Mais même ces paysages déserts, qu'ils soient urbains ou naturels, ont vite fait de faire surgir de nombreuses histoires, certainement tragiques, mais pas forcément désespérées. Paradoxalement, le jeu entre la luminosité du soleil et les couleurs intenses des choses et des bâtiments nous donne à voir un monde à la fois chatoyant et mélancolique. Wenders porte sur lui un regard lucide, dans tous les sens du terme : lumineux, tout en étant clairvoyant. Mais le photographe sait aussi faire preuve d'humour : vous le comprendrez si vous ne voyez pas que Luke et Noah sur Joshua and John (behind).

Avec ses photos, Wim Wenders excelle par dessus tout à nous rendre palpable le vide absurde des villes fantômes et des paysages pétrifiés du cœur de l'Amérique. Plus les couleurs y sont éclatantes et les marques de la civilisation ostentatoires, plus l'homme, souvent hors champ, y semble seul et oublié. Ce n'est pas un hasard : la trajectoire de photographe de Wenders débute au moment où celui-ci est en repérage aux Etats-Unis, à la recherche des décors de ce qui va devenir son œuvre phare : Paris, Texas. Pour Wenders, la photographie a une supériorité sur le cinéma quand il s'agit de saisir l'essence d'un lieu : le décor y tient le premier rôle et n'est plus le faire-valoir d'une histoire et de personnages.

L'exposition propose par ailleurs une rétrospective des films de Wenders, mais aussi d'œuvres qui lui sont chères, de Howard Hawks à Ozu, en passant par Godard et Bob Rafelson.
 
Sylvain Gourgeon

Wim Wenders : Immagini dal Pianeta Terra
Rome - Scuderie del Quirinale
16, Via XXIV Maggio

Du 14 juillet au 27 août 2006
Tous les jours, de 17h à minuit
Entrée : 5 euros (tarif réduit : 4 euros)
Carte d'accès permanent : 20 euros
Visite commentée gratuite tous les jours à 19h30
(inscription préalable à la billetterie)

Catalogue de l'exposition édité par Contrasto

Rétrospective "Wim Wenders e gli amici americani" :
Films en version originale, sous-titrés en italien
Tous les jours à 21h15, sur la terrasse

 

A lire également :

Le site de la Scuderie del Quirinale

Les autres expos

Réagir sur le Forum

Sommaire de la rubrique


LES NEWS

PARTENARIAT

IMAGES ALEATOIRES

PUB