Commenter, partager, conserver... :        Commenter     Flux RSS Envoyer Imprimer     Réduire le texte   Agrandir le texte     Partager sur Facebook   Partager sur MySpace !      

The Blueberries


Over and over

Paou - 2010

À l'ombre des souverains poncifs de la chanson française, la graaaande chanson ; la chanson à texte, le rock français souffre de ne pas avoir l'anglais comme première langue. Des Yé-Yé ridicules à Téléphone, le copycat des céréales killer que sont les Rolling Stones, les clans se déchirent : Version originale non sous-titrée ou version française ?

 

Dans le domaine, le label Paou met fin à la guerre de 100 ans d'une manière notable et remarquable. À côté de la chanteuse Elliot (cf chronique) au style écorché, rauque and roll, le catalogue propose The Blueberries, un groupe punk-pop-rock, façon pancake à la myrtille et au beurre salé qui résout l'impossible équation rock'n'roll + langue française = grande poilade chez les bretons d'en face, de la seule manière légitime qui soit : Avec un chanteur anglais ! C'est beau l'Europe !

Originaire de Brest, qui se la joue souvent Brest Angeles - la cité des anges déchus et des rues en angles droits -, les quatre (jeunes) bonshommes ne ménagent pas leur peine, tant il est vrai que le rock est une musique de pue la sueur, en soi le seul art populaire avec la boxe et le port du blouson noir ; une musique qui va vite et fort dans l'expression immédiate, hic et nunc, d'une jeunesse tant désirée et si peu désirable.

Pas de (mauvaise) surprises donc à l'écoute, c'est fait comme cela doit être fait, comme un bloc moteur de Harley Davidson, lourd et massif, le battement sourd et régulier d'une énergie tellurique, une faille sismique à 2000 mètres de profondeur, un trou dans le mur : « If it's too loud, you are too old ! » Ted Nugent.

 

Yan Pradeau

 

 

 

 

0 commentaire

 

 

 

 


LES NEWS

PARTENARIAT

PUB