> > Côté Jardin > @xé libre


Commenter, partager, conserver... :        Commenter     Flux RSS Envoyer Imprimer     Réduire le texte   Agrandir le texte     Partager sur Facebook   Partager sur MySpace !      

 

photos : Greg Carmen


.

Les patates sont encore à la bourre et tout le monde poireaute ! " Les carottes sont cuites " se dit l'ingénieur du son qui attend pour la balance. 
" Deux poids, deux mesures " se dit, au même moment, le savant fou dans son labo, quand il découvre en riant que les patates branchées en série produisent quelques volts. Il s'offre alors une petite mousse et célèbre ce courant alternatif, autonome et gigoteur. Des bulles et des bulbes, ça va mieux en le disant…dix ans… dix ans déjà.

 

 




Episode 1 - Ca se passe des années en arrière… Quatre musiciens désertent le schéma traditionnel du rock'n'roll pour faire du rock'n'roll traditionnel. Accordéon, trompette, contrebasse, percussions… Las Patatas Espantadas germent sur Paname dès 1993.
La rue, les squatts, les bistrots… ou autant de scènes possibles pour produire un autoproclamé ragga-musette ! 

Dis papa, c'est quoi le ragga-musette ? Ben… C'est la fête, en live, en bas de chez toi ! 

Life-live in the bar, c'est le credo de l'époque et le nom de l'assoce qui fera tourner Patatas, Voleurs de Poules, Maximum Kouette et Yann et les Abeilles autour des comptoirs parisiens.

Une famille se forme autour de l'amour de la musique et de la fête improvisée. Pas de gros son, pas 30 tonnes de matos, juste du groove et une patate à tout casser !

Tatu, Romulus, Olivman et Corben Dallas constituent alors nos Patatas. Sortent trois albums et dépassent autant que possible le périph pour prendre l'autoroute en camion de location. Il n'est alors pas rare de les rencontrer à Lyon, quartier de la Croix Rousse, en train de chercher un hébergement chez l'habitante ou en pleine nuit à poil au bord des lacs et des rivières pour des parties de pèches psychédéliques.

L'histoire se poursuit toute seule pendant plusieurs années, les traites du camion sont enfin payées, puis l'envie de faire autre chose pour certains ou le besoin de prendre l'air font bouger les effectifs. Nous sommes également aux portes d'un siècle tout neuf.

Lire la suite...


Photos : Greg Carmen


LES NEWS

PARTENARIAT

PUB