Commenter, partager, conserver... :        Commenter     Flux RSS Envoyer Imprimer     Réduire le texte   Agrandir le texte     Partager sur Facebook   Partager sur MySpace !      

POINT DE VUE

Medias occupés,


ou médias miroir de l’occupation…

Un journaliste a pour métier de collecter, rassembler, vérifier et commenter des faits pour les porter à l'attention du public à travers un média garantissant son indépendance par rapport à tout pouvoir, il est malheureusement encore courant de constater à quel point ce n’est pas le cas.
Exemple concret en ce dimanche 26 décembre en Palestine.

 
U

ne centaine de Palestiniens et internationaux participait à Ramallah une manifestation pacifiste organisée à l’initiative du Comité de la Resistance Populaire dans le cadre de la venue d’un groupe français de l’association Euro Palestine en mission d’observation.

Alors que le cortège arrivait au Checkpoint (poste de contrôle) de Qalandia (principal point de passage entre la Cisjordanie et Jérusalem) en scandant des slogans pour la libération de la Palestine et la destruction du mur, les autorités israéliennes tentèrent de fermer les barrières de sécurité. Mais la supériorité numéraire des manifestants leur a permis d’empêcher la fermeture de ces barrières et un certain nombre d’entre eux est parvenu à passer. Des officiers de police et des soldats se sont alors rués sur ces « passeurs » et les ont interpellés avec une grande violence, les menaçant avec des armes, comme en témoigne la vidéo.

Pour finir, l’armée israélienne a réussi à fermer les barrières de sécurité, et a arrêtes avec brutalité les 9 manifestants qui s’étaient introduit dans le « périmètre de sécurité ». Ceux-ci ont ainsi été transférés au poste de police israélien d'Atarot (Cisjordanie) pour interrogatoire, et ont libérés le lundi matin avec ordre de ne plus participer à d’autres manifestations.

Un des protestataires, une femme, a par ailleurs été brièvement hospitalisée lundi matin avant de rejoindre le groupe d’Euro Palestine.

Or les informations communiquées par le correspondant de l’AFP, qui furent largement diffusées par les médias français (Le Monde, Le Parisien, Le Figaro…) et internationaux, ne correspondent pas du tout à la réalité. Ainsi, l’AFP ne prit sa source d’information qu’auprès du porte-parole de la police israélienne, Micky Rosenfeld, sans même interroger un Palestinien ou un membre de l’association Euro Palestine.

Voici donc les communiqués des forces israéliennes à ce sujet :

« Nos forces ont dispersé aujourd'hui des manifestants qui leur jetaient des pierres, et procédé à l'arrestation de neuf personnes, dont des étrangers… Cette manifestation s'est déroulée à la hauteur du barrage routier de Qalandia, au nord de Jérusalem, et la police a procédé aux arrestations quand les militants ont tenté de franchir ce barrage », a déclaré le porte-parole de la police israélienne.

Selon le communiqué de l'armée israélienne, « environ 90 Palestiniens ont tenté de forcer le passage de Kalandia dimanche matin, jetant des pierres sur les forces de sécurité», et six 'émeutiers' ont été arrêtés et interrogés. »

Il en ressort que la plupart des médias français n’ont pas cherché à en savoir plus et ont retransmis telles quelles les informations communiquées par l’AFP, accusant les manifestants français d’avoir lancé des pierres sur les forces israéliennes. Seuls certains journaux ont interviewés le représentant de l’association Euro Palestine, sans pour autant faire leur travail à savoir dire la vérité sur les faits… Notamment spécifier qu’aucune pierre n’a été jetée contre les forces israéliennes comme en témoigne la vidéo…

Ainsi, suite à ma remarque auprès de la rédaction du site Internet de lemonde.fr, leur dépêche concernant l’arrestation a tout simplement été retirée du site sans même annoncer avoir fait une erreur et sans avoir répondu à mon email… La rédaction a ensuite publiée une dépêche bien plus complète concernant la libération des manifestants, citant finalement différentes sources !

Il convient de rappeler que l’existence même du mur construit par Israël et de ces checkpoint est contraire au droit de circulation des populations et fut condamnée par la Cour International de Justice en 2004 : « L'édification du mur qu'Israël, puissance occupante, est en train de construire dans le territoire palestinien occupé, y compris à l'intérieur et sur le pourtour de Jérusalem-Est, et le régime qui lui est associé, sont contraires au droit international »

Il est décevant que nos médias ne se renseignent mieux avant de publier de telles dépêches qui peuvent être nuisibles. Ce genre d'information tronquée ne fait qu'agrandir le fossé qui sépare les Palestiniens du reste du monde... Et continue à les faire passer pour des terroristes...

Je vis dans un soi-disant pays de la liberté où les médias sont censés être le 4e pouvoir…

En venant en Palestine, j’ai constaté cette occupation physique du territoire, mais également que les Palestiniens ont au moins accès à tous types des médias leur permettant d’avoir une information quelque peu objective…

Tandis qu’à l’ouest, nos médias sont clairement contrôlés… Peut-être par cette « force d’occupation », autrement comment expliquer cette information tronquée… ?

 

Sarah Connor / Alternative voice

 

 

0 commentaire

 

 

 

 


LES NEWS

PARTENARIAT

IMAGES ALEATOIRES

PUB